CC_468x60

Quelles alternatives pour le paiement par chèque… ?

De nos jours, il est bien possible de faire des achats avec d’autres moyens de paiement que le chèque ou la carte bancaire… qui servent plutôt pour des paiements occasionnels. Toutefois, la régularité du paiement entraine forcément l’utilisation d’autres moyens de paiement à savoir par exemple, le virement de compte à compte qui se distingue par de divers types dont notamment :

*le virement interne : permettant le transfert entre deux comptes dans une même banque, détenus ou non par la même personne.

-le virement externe : permettant le transfert d’argent d’un compte vers un autre dans une autre banque

-le virement occasionnel : permettant une seule fois le transfert d’argent vers un compte à un autre

-le virement permanent : permettant le transfert d’argent automatiquement et à date fixe d’un compte vers un autre

-le virement domestique : permettant de faire un transfert en France

–le virement européen : permettant le transfert dans un pays de la zone euro

-le virement international : permettant le transfert d’argent à l’étranger

Vous pouvez faire des virements en agence qui sont payants et qu’on appelle les frais d’enregistrement ou bien par internet, dont les frais dépendent en fonction du virement même, s’il est interne, externe, occasionnel ou permanent et selon les règles de tarifications des banques assez variées. Concernant le virement international, il est obligatoire de passer par un organisme dédié ou bien de faire une demande spécifique à sa banque, ce qui entraine des frais de commission sur le montant de transaction, les frais de change et le pays de destination.

Afin d’effectuer un virement, il nécessaire de connaitre la référence de la destination du compte de transfert. Il est donc obligatoire de disposer d’un relevé d’identité bancaire(RIB) ou d’un IBN (International Bank Account Number) afin que la banque vérifie l’identification du bénéficiaire.

La validation des coordonnées bancaires de la part de la banque entraine la conclusion du virement. Ces modalités diffèrent quand il s’agit d’un virement international. En effet, le montant en espèce doit être déposé ou préalablement prélevé sur le compte avant même que le transfert ne soit effectué, en vue d’éviter les impayés. Quant au virement domestique, il a plus de souplesse. Toutefois, un virement sans provision entraine le paiement des agios au maximum de 20 euros.

D’autre part, on distingue le prélèvement : dans ce cas, ce sont les établissements de crédit, les opérateurs de téléphonie mobile, les impôts, les fournisseurs d’électricité ou d’eau qui utilisent le prélèvement sous autorisation temporaire ou illimitée de prélèvement du titulaire du compte.

*En substitution au prélèvement, vient le titre interbancaire de paiement(TIP) qui est plus souple. Il est joint à une facture et permet le règlement de son montant, s’il est daté, signé et puis envoyé avec un RIB au créancier. Il permet de régler des factures ponctuelles et irrégulières et de contrôler et de valider le paiement, contrairement au prélèvement.

 

CC_468x60